logo

Articles récents

Le camion qui fume

J’ai enfin eu l’occasion de tester « Le camion qui fume », un food truck ambulant, faisant la ronde des quartiers parisiens. Ce joli camion rouge & bleu a été crée par Kristin Frederick, cette jeune chef américaine s’est forgé un nom dans le monde de la street food. Le premier food truck a été lancé en novembre 2011, et nous sommes aujourd’hui à 500 burgers servis par jour grâce au lancement d’un deuxième camion, le succès est au rendez-vous ! Un livre de recettes a même été édité, juste ici. Le concept est simple, cuisiner des produits frais et de qualité minute, avec une inspiration franco/américaine. Kristin Frederick est arrivée à l’école Ferrandi en 2009, elle a réalisé son rêve à travers l’apprentissage de la gastronomie française au sein de plusieurs établissements parisiens étoilés. A l’époque, la mode des food truck aux États-Unis était fulgurante, tandis que la France était étrangère à ce type de restauration. Pour notre plus grand bonheur, cette jeune américaine s’est lancée dans ce défi gourmand, et je n’ai pas été déçue du voyage…

« Le camion qui fume » ne veut pas faire de jaloux, et change donc systématiquement de point de rendez-vous. Vous pourrez consulter leur calendrier régulièrement mis à jour en cliquant ici. Je suis allée de mon côté un samedi à Porte Maillot, beaucoup de monde et d’attente, il faut les mériter ces burgers tous chauds ! N’hésitez pas à vous présenter à l’avance, le service commence dès 11h pour les plus gourmands. Dès mes premières bouchées dans le burger, on pense déjà à en prendre une autre. Fan inconditionnelle de la viande, j’ai de suite apprécié sa qualité, cette générosité en bouche… arrggh j’en salive encore ! J’ai bien évidemment goûté les deux, car vous le savez j’adore piquer quelques fourchettes dans l’assiette d’un voisin accommodant ^^ Mon préféré jusqu’à présent, le « Burger Campagne : bœuf haché maison, champignons sauvages, oignons caramélisés, gruyère âgé » ! Nous avons également choisi l’incontournable « Burger Classique : bœuf haché maison, cheddar, laitue, oignons, pickles, tomate, mayonnaise », car il faut toujours choisir au plus simple pour évaluer la qualité de l’assiette. Une bonne surprise également !

Un cheesecake a pointé le bout de son nez sur le présentoir du « Camion qui fume », moi et la pâtisserie… je n’ai bien évidemment pas pu y résister ! Mais comme à mon habitude, j’ai les yeux plus gros que le ventre, et après un burger et des frites maison délicieuses, il faut s’accorder une pause avant d’entamer le dessert, c’est copieux ! Vous pourrez tout aussi bien remplacer les frites par un coleslaw ? Comptez 4€ pour cet unique dessert (A mon grand regret), la star du camion, c’est le burger ! Les accompagnements hors menu comme les frites et le coleslaw sont à 3€. Un burger seul est à 8€, et si vous choisissez le menu avec les frites, le tout est à 10€. Un bémol, car il en faut un, les boissons sont en supplément du menu et le prix est surélevé : 2,50€. Mais si vous déjeunez au bureau ou à la maison comme moi, vous n’en n’aurez pas l’utilité ! Pour les jours d’été, il faudra s’organiser autrement… ou en payer sur place ! En tout cas c’est sûr, moi j’y retourne dans les semaines à venir…

Infos pratiques:

Site internet :  www.lecamionquifume.com

Contact : 01 84 16 33 75

Horaires :  Ouvert du mardi au dimanche de 11h00 à 14h00

Addition : De 5 à 9,50 € par pers. pour 1 plat, 35 € par pers. pour 1 semaine de dîners`

Réservation d’un évènement : contact@lecamionquifume.com

1 Commentaire
  • C'est une belle succes story "Le camion qui fume".
    Pour moi aussi le we était burger mais fait maison…

    17 novembre 2013 at 22 h 00 min

Ajouter votre commentaire