logo

Articles récents

Higuma

Après la belle découverte du restaurant « Sapporo », nous avons ouvert les portes d’une nouvelle adresse japonaise de la rue Saint-Anne. J’ai souhaité inviter une copine chez « Higuma », que l’on ne présente désormais plus, tant les « gyozas » sont mythiques de ce côté de la rue ! Envie de dépaysement et de changer d’un restaurant classique, elle qui n’aime pas les sushis, je lui ai proposé la cuisine traditionnelle japonaise… Premier signe avant-coureur, la longue file d’attente jusque sur le trottoir ! A peine entrées dans le restaurant, les effluves de viandes à la vapeur nous ont chatouillé les papilles et les pupilles. Nous avions déjà oublié la présentation des plats « en plastique » en vitrine dont les asiatiques raffolent pour « vendre » leurs plats, je taquine mais j’aime ce kitch authentique. Le service est express, car ça grouille de monde là-dedans ! Malgré la petite devanture, il y a pas mal de place tout de même à l’intérieur. Pour notre plus grand bonheur, nous avons été placées aux premières loges, sur le comptoir devant les cuistots qui mènent leur barque ; rapidité, efficacité, c’est emballé ! Ils doivent tourner à 100 couverts au déjeuner à mon avis, mais moi qui aime bien blablater avec les serveurs, ils ont toujours pris le temps de répondre à nos questions avec un grand sourire.

Nous avons regardé avec stupéfaction la quantité folle de « gyoza » produite dans la cuisine, aucun doute, ils ont du succès ! Nous en avons bien entendu commandé une assiette pour 2. Dès la première bouchée, nos bruits incessants de « hmm.. olalala… hmmm » se passent de commentaires, la prochaine fois je me prends une portion pour moi toute seule hein ! Les « gyoza » sont des raviolis grillés au porc et aux crevettes accompagnés d’une sauce soja salée. Enfin de véritables raviolis faits maison et non congelés… Comptez entre 5,5 et 8€ une entrée de « sautés » et entre 7 et 9,5€ un plat, le choix est assez varié. Vous avez bien entendu plusieurs menus proposés entre 10,5 et 13€ (hors boissons qui elles sont entre 1,5 et 6€). Sans surprise : aucune proposition de dessert, mais entre nous, ce ne sont pas les meilleurs et on préfère aller à la pâtisserie du coin ou terminer par un « Bubble Tea » dans le quartier !

Beaucoup de plats ont valsé entre les mains des serveurs aux quatre coins du restaurant et je ne savais plus où donner de la tête, j’ai eu beaucoup de mal à choisir, tout avait l’air tellement bon. Mon choix s’est finalement porté sur une assiette de « Lamen », des « Kimuchi Lamen : un bol de bouillon piquant (style coréen), porc, légumes variés, kimuchi (choux pimenté) et pâtes fraîches ». Ce fut une vraie et délicieuse découverte, par contre, il faut avoir une faim de loup, les quantités sont généreuses ! Ma copine quant à elle s’est tournée vers un « Donburi » (bol de riz avec un choix varié de garnitures), avec un « Toridon : grand bol de riz recouvert de viande de poulet rôti à la sauce japonaise ». Le poulet était tendre et gourmand, un vrai régal malgré la simplicité du plat que je commanderai à ma prochaine visite. « Higuma » est une véritable cantine japonaise accessible où l’on retrouve des plats traditionnels faits maison et goûteux. Une préférence assez large pour les sautés de « Higuma » comparé à ceux de « Sapporo », les « Lamen » quant à eux sont pratiquement équivalents. Il y a également deux autres restaurants, l’un situé sur le boulevard des italiens et l’autre dans la rue Saint-Honoré ; non testés encore à ce jour, n’hésitez pas à me faire part de vos avis !

Infos pratiques:

Lieu :  32 bis, rue Saint-Anne 75001 Paris

Contact : 01 47 03 38 59

Horaires :  Ouvert tous les jours de 12h00 à 15h00 et de de 18h00 à 22h30

Addition : De 5 à 9,50 € par pers. pour 1 plat, 35 € par pers. pour 1 semaine de dîners`

Accès : M° Pyramides

1 Commentaire
  • Anonyme
    Répondre

    Une très bonne adresse quand on veut manger japonnais et non sushis et brochettes. Les gyozas sont à tomber, fait maison et sous les yeux. Une bonne adresse vers opéra entre midi et deux.

    16 mai 2014 at 21 h 53 min

Ajouter votre commentaire