logo

Articles récents

Sorties Tag

Siseng : le bao burger

Le bao burger mais c’est quoi ? Depuis quelques temps maintenant, je me régale en dégustant des petites brioches d’origine chinoise que l’on appelle « bao » (pao). J’adore les déguster fourrées au porc laqué ou encore aux haricots mungo (que l’on retrouve dans les perles de coco) pour sa version sucrée. Vous pourrez facilement retrouver ces brioches chez Tang Frères ou Paristore au rayon frais ou encore chez votre restaurant/traiteur chinois. Le restaurant Siseng a eu la chouette idée de remplacer le pain traditionnel des burgers par celui des bao ; ces brioches chinoises étant plus légères tout en étant gourmandes, il s’agit là d’un vrai concept food. Sans parler de leurs garnitures… mais on y reviendra ! Vous retrouverez Siseng du côté du canal Saint Martin, la salle est assez petite, mais super cosy et moderne ! Je vous conseille de vous y rendre de préférence durant le déjeuner, ça grouille de monde là-bas… Ne soyez pas étonnés de patienter un petit temps avant d’avoir une table de libre. Heureusement, l’accueil est au rendez-vous, et le service plus que rapide !

Notre choix s’est tourné pour commencer par des croquettes de risotto à la citronnelle accompagnées d’une bonne bière fraîche. Ce fut un pur bonheur, des croquettes bien croustillantes, fondantes et parfumées à l’intérieur… Puis, nous n’avons bien entendu point échappé aux bao burgers, pour l’un ce fut au steack de poulet mariné et pané à la japonaise, sauce basilic/lait de coco, poivrons rouges confits, coleslaw maison et basilic frais. Puis pour l’autre, une nouvelle déclinaison de bao burger végétarien au tofu, champignons, fondue de poireaux et algues wakamé. Sans oublier bien sûr, l’accompagnement phare… des frites de patates douces et leur sauce au sésame et caramel de tamarin ; une tuerie ! Siseng vous propose une formule à 15 € le midi, (burger + boisson + frites), les entrées sont à 7 euros environ, les plats jusqu’à 12 euros et les accompagnements jusqu’à 6 euros. De quoi se régaler à moindre prix ! Il s’agit là d’une chouette adresse à ne pas louper, foncez !

Infos pratiques:

Lieu :  82 Quai de Jemmapes 75010 Paris

Contact : Page Facebook

Horaires :  Du mardi au dimanche de 12h00 à 15h30 et de de 19h00 à 23h00

Addition : De 10 à 12 € par pers. pour 1 plat, 25 € par pers. pour 1 repas complet

Accès : M° République, Belleville

Read More

Vizeat : un voyage culinaire

Réservez un repas chez un hôte partout dans le monde, c’est devenu possible ! Aujourd’hui je vous propose un concept original destiné aux globecookers. Vous vadrouillez dans la « Big Apple » et souhaitez bruncher avec de vrais New Yorkais ? Vous souhaitez découvrir la vraie recette des pâtés impériaux durant votre séjour à Hanoi ? Le site VizEat est fait pour vous ! Toujours à la recherche de bons plans pour vous mes gourmets, je suis ravie de vous faire part de cette découverte… Vous trouverez facilement votre bonheur, brunchs, déjeuners, apéros, dîners, cours de cuisine et j’en passe !

Cette nouvelle plateforme culinaire met en relation les voyageurs et les hôtes. Il suffit de vous rendre sur le site, de sélectionner l’expérience culinaire de votre choix et de réserver en ligne. Vous pouvez également devenir hôte en quelques clics. Vous êtes libre de proposer le plat de votre choix, et vous recevez 100% du prix des repas que vous organisez ! Une seule condition, l’hôte doit être présent lors des repas avec ses convives. Il s’agit avant tout de partage culinaire.

Si vous souhaitez devenir hôte, rien de plus simple, l’équipe VizEat se charge de toutes les formalités administratives et de réservation. Vous pourrez également échanger avec les futurs convives par message privé. Cette expérience vous permettra avant tout de vivre un moment convivial et de rompre le quotidien. La plateforme compte aujourd’hui 1500 hôtes dans 50 pays. VizEat est aujourd’hui la référence du Airbnb de la table d’hôtes, serez-vous tentés pour devenir VizEateur ou VizEaté ?

Retrouvez VizEat sur Facebook, Instagram et Twitter !

Read More

Optimiam : l’appli anti-gaspi

Nouveau bon plan food aujourd’hui mes gourmets ! Vous ne supportez pas le gaspillage alimentaire et souhaitez faire des économies au déjeuner ? Foncez télécharger l’appli smartphone OptiMiam ! Le concept est simple, les consommateurs bénéficient de promotions intéressantes sur des produits frais et les commerçants minimisent leurs pertes et le gaspillage en vendant leurs produits périssables. Vous pouvez ainsi bénéficier d’une réduction allant jusqu’à 50% sur l’addition. L’innovation de cette application est la réception en temps réel de notifications sur votre smartphone de promotions flash exclusives selon votre emplacement et les restaurateurs et commerces de proximité partenaires. Attention, l’appli étant encore à ses débuts, l’offre est pour le moment réservée aux parisiens. Je vous laisse découvrir l’appli en cliquant ici.

Read More

Les puces

« Les puces des Batignolles », mon coin tranquille du 17e où j’apprécie luncher les dimanches en amoureux sur la terrasse. Le soleil pointe enfin le bout de son nez après un mois d’août capricieux, profitez-en pour vous prélassez sous ses rayons aux puces, rien de tel qu’un dimanche farniente ! Les puces sont la création d’un couple d’amis, la cuisine de Philippe et la bonne humeur d’Antoine. Vous arriverez dans une atmosphère détendue, tout comme le service, avec des objets chinés aux quatre coins de la pièce. Le succès est tel, qu’il y a désormais 2 adresses dans la même rue ! Au 110 et au 83 rue Legendre. Je vais par habitude au 110, j’aime les restos qui font l’angle de la rue, mais surtout pour sa terrasse ! Mise à part le charme du quartier, on y mange généreusement, goulument et avec le sourire. Vous retrouverez en ce lieu, des plats type bistrot, aux influences asiatiques et américaines. Je vous conseille de réserver le soir, à chacune de mes visites les portes grouillent de monde…

Un dimanche difficile ? Les puces vous proposeront un brunch pour vous redonner un coup de fouet ! La carte offrant une multitude de cuissons originales pour vos œufs comme « l’œuf Bénédicte », « l’œuf norvégien », ou « l’œuf Hollywood » sans oublier le café à volonté et ses gourmandises sucrées. Mais pour tout vous avouer, je craque souvent pour la carte composée de plats originaux, comme ces « croustillants de gambas » accompagnés d’une sauce « sweet chili » asiatique… ou encore leur tartare italien qui est un régal ! Pas facile de choisir à travers une carte riche et variée, en passant par les viandes, les bagels, les salades, ou encore les burgers, les hot dogs, les poissons, les planches etc etc ! Les plats se veulent type « brasserie » mais sont souvent accompagnés d’une touche exotique. Comptez entre 7 et 15,5€ pour une entrée. Le brunch quant à lui coûte entre 22 et 28€.

Le « risotto de gambas »… un vrai coup de cœur découvert aux puces, moelleux et croquant à la fois, sans oublier la touche gourmande du crémeux et des copeaux de parmesan, il vaut le détour. Si vous passez dans le quartier, mon conseil, foncez-y pour le déguster ! Quant aux desserts, déboutonnez votre jean, il faut garder de la place pour ces desserts aux parts généreuses comme à la maison. Et surtout, pour le tiramisu qui casse la baraque… Les puces ce sont, des produits frais, un service souriant et décontract, des prix raisonnables, et un lieu chaleureux où l’on aime le méli-mélo brocanteur de la déco, tout en simplicité. Pour un plat, comptez entre 12,5 et 21€. A toute heure de la journée, entre amis, ou en amoureux, cette adresse sans prise de tête et conviviale est à ne pas rater.

Infos pratiques:

Lieu :  110, rue Legendre 75017 Paris

Contact : 01 42 26 62 26

Horaires :  Ouvert du lundi au vendredi de 08h00 à 02h00
et du samedi au dimanche de 10h00 à 02h00

Addition : De 12,5 à 21 € par pers. pour 1 plat, 35 à 40 € par pers. pour 1 repas complet

Accès : M° Brochant, La Fourche

Read More

Higuma

Après la belle découverte du restaurant « Sapporo », nous avons ouvert les portes d’une nouvelle adresse japonaise de la rue Saint-Anne. J’ai souhaité inviter une copine chez « Higuma », que l’on ne présente désormais plus, tant les « gyozas » sont mythiques de ce côté de la rue ! Envie de dépaysement et de changer d’un restaurant classique, elle qui n’aime pas les sushis, je lui ai proposé la cuisine traditionnelle japonaise… Premier signe avant-coureur, la longue file d’attente jusque sur le trottoir ! A peine entrées dans le restaurant, les effluves de viandes à la vapeur nous ont chatouillé les papilles et les pupilles. Nous avions déjà oublié la présentation des plats « en plastique » en vitrine dont les asiatiques raffolent pour « vendre » leurs plats, je taquine mais j’aime ce kitch authentique. Le service est express, car ça grouille de monde là-dedans ! Malgré la petite devanture, il y a pas mal de place tout de même à l’intérieur. Pour notre plus grand bonheur, nous avons été placées aux premières loges, sur le comptoir devant les cuistots qui mènent leur barque ; rapidité, efficacité, c’est emballé ! Ils doivent tourner à 100 couverts au déjeuner à mon avis, mais moi qui aime bien blablater avec les serveurs, ils ont toujours pris le temps de répondre à nos questions avec un grand sourire.

Nous avons regardé avec stupéfaction la quantité folle de « gyoza » produite dans la cuisine, aucun doute, ils ont du succès ! Nous en avons bien entendu commandé une assiette pour 2. Dès la première bouchée, nos bruits incessants de « hmm.. olalala… hmmm » se passent de commentaires, la prochaine fois je me prends une portion pour moi toute seule hein ! Les « gyoza » sont des raviolis grillés au porc et aux crevettes accompagnés d’une sauce soja salée. Enfin de véritables raviolis faits maison et non congelés… Comptez entre 5,5 et 8€ une entrée de « sautés » et entre 7 et 9,5€ un plat, le choix est assez varié. Vous avez bien entendu plusieurs menus proposés entre 10,5 et 13€ (hors boissons qui elles sont entre 1,5 et 6€). Sans surprise : aucune proposition de dessert, mais entre nous, ce ne sont pas les meilleurs et on préfère aller à la pâtisserie du coin ou terminer par un « Bubble Tea » dans le quartier !

Beaucoup de plats ont valsé entre les mains des serveurs aux quatre coins du restaurant et je ne savais plus où donner de la tête, j’ai eu beaucoup de mal à choisir, tout avait l’air tellement bon. Mon choix s’est finalement porté sur une assiette de « Lamen », des « Kimuchi Lamen : un bol de bouillon piquant (style coréen), porc, légumes variés, kimuchi (choux pimenté) et pâtes fraîches ». Ce fut une vraie et délicieuse découverte, par contre, il faut avoir une faim de loup, les quantités sont généreuses ! Ma copine quant à elle s’est tournée vers un « Donburi » (bol de riz avec un choix varié de garnitures), avec un « Toridon : grand bol de riz recouvert de viande de poulet rôti à la sauce japonaise ». Le poulet était tendre et gourmand, un vrai régal malgré la simplicité du plat que je commanderai à ma prochaine visite. « Higuma » est une véritable cantine japonaise accessible où l’on retrouve des plats traditionnels faits maison et goûteux. Une préférence assez large pour les sautés de « Higuma » comparé à ceux de « Sapporo », les « Lamen » quant à eux sont pratiquement équivalents. Il y a également deux autres restaurants, l’un situé sur le boulevard des italiens et l’autre dans la rue Saint-Honoré ; non testés encore à ce jour, n’hésitez pas à me faire part de vos avis !

Infos pratiques:

Lieu :  32 bis, rue Saint-Anne 75001 Paris

Contact : 01 47 03 38 59

Horaires :  Ouvert tous les jours de 12h00 à 15h00 et de de 18h00 à 22h30

Addition : De 5 à 9,50 € par pers. pour 1 plat, 35 € par pers. pour 1 semaine de dîners`

Accès : M° Pyramides

Read More

Le restaurant

Nous voici un dimanche soir entre amis dans le quartier des Abbesses cher à mon cœur, « Le Restaurant » nous ouvre ses portes… Enveloppés par la chaleur ambiante du lieu, nous admirons les objets chinés par les propriétaires aux quatre coins de la salle. Un restaurant coup de cœur depuis plusieurs années, que j’ai souhaité partager avec eux ce soir-là. Je redécouvre cette décoration chaleureuse et originale mêlée aux effluves de la cuisine, que l’on peut d’ailleurs découvrir à travers les grandes baies vitrées donnant sur la rue Audran en arrivant au restaurant. Un service toujours aussi accueillant, un grand sourire entre l’arrivée de chaque assiette, une salle bondée même pour un dimanche, et pourtant, aucune attente pour être servis de nos plats cuits à la perfection. Une cuisine traditionnelle, des produits de qualité, et une justesse dans l’assaisonnement des plats, parfait pour terminer la semaine en beauté !

A chaque passage dans « Le Restaurant », je ne peux m’empêcher de commander le « Croustillant de chèvre et pommes rôties, petite salade », simple et savoureux, nous pouvons alors commencer à déguster le dîner par une note de légèreté gourmande, tout en gardant encore de la place pour le reste du repas. On est glouton ou on ne l’est pas ! Une sauce au vin blanc, crème et câpres accompagne le croustillant, je vais essayer de reproduire la recette sur le blog pour vous… Une « Assiette de jambon Serrano à la coupe », entrée du jour qui était également conviée à notre table, j’ai picoré quelques tranches, un régal, le jambon fond littéralement dans la bouche. Comptez entre 9,50 et 14€ pour une entrée à la carte. Sachant que vous pouvez choisir un menu (Entrée, plat ou plat, dessert) pour un total de 24,90€ hors boissons.

Nous avons également choisi deux plats du jour, un « Magret de canard, frites maison et assortiments de petits légumes, sauce à l’orange et au miel » et une « Daurade à la plancha, purée maison et petits légumes croquants ». Pour ma part ce fut le magret… Comment vous décrire cela ? Une cuisson parfaite, un goût parfumé de la viande exquis, accompagné d’une sauce sucrée généreuse et délicate,  sans pour autant oublier des frites maison dont la taille m’impressionne encore ! La daurade fut elle aussi cuite à la perfection, avec ses légumes croquants sautés à l’oignon. Le seul inconvénient, enlever les arêtes soi-même, il faut être patient, mais ce poisson est très régulièrement présenté ainsi en restaurant. Comptez entre 18 et 23,50€ le plat. Nous avons bénéficié cette fois-ci d’une réduction lafourchette.com de 40% à la carte, hors boissons. N’hésitez pas à faire un tour sur la page du restaurant et guetter les bons plans à suivre en cliquant ici. « Le restaurant » reste pour moi un incontournable, idéalement situé près des brasseries de la rue des Abbesses, une cuisine simple et généreuse à qui je dis « j’en veux encore! »…

Infos pratiques:

Lieu :  32, rue Véron 75018 Paris

Contact : 01 42 23 06 22

Horaires :  Ouvert tous les jours de 12h00 à 14h30 et de 19h00 à 23h30

Addition : De 5 à 9,50 € par pers. pour 1 plat, 35 € par pers. pour 1 semaine de dîners`

Accès : M° Abbesses, Blanche

Read More

Chez gabrielle

« Chez Gabrielle », un restaurant familial parisien depuis 1908, où mon amoureux a décidé de m’inviter cette fois-ci ! Situé à deux pas de l’Arc de Triomphe dans une rue étroite du quartier de l’Étoile, nous sommes entrés très vite poussés par le froid glacial… Nous voici au sein d’un cocon blanc, chaleureux, complètement différent de la devanture. Une serveuse sympathique nous installe au fond de ce petit restaurant si agréable à fréquenter pendant cette période hivernale. Chaque table a son intimité ; ce soir-là, beaucoup de clients étaient présents et cela ne nous a pas perturbés pour autant. La décoration est simple et chatoyante, toutes les conditions sont réunies pour déguster ces plats si délicieux à l’œil, je ne me gêne jamais pour loucher discrètement sur les tables avoisinantes… Ma gourmandise est plus forte que tout !

Cette fois-ci, nous avions une faim de loup, entrée, plat & dessert pour chacun ! Et quel beau commencement, il m’est souvent difficile de résister au fameux foie gras proposé en entrée, mais je me soigne, promis ! Deux entrées gourmandes et généreuses, une « Escalopine de foie gras poêlée au Gaillac sur du pain d’épices toasté, réduction de jus de raisin et Gaillac », ainsi qu’une « Terrine de foie gras aux figues, caramel de Porto, toast de Poîlane ». Le vin de Gaillac est un rouge charpenté et chaleureux, avec une robe profonde, un délice ! Deux plats excellents, ma préférence penche pour la cuisson parfaite de l’escalopine et sa réduction de jus exquise que je n’ai pu m’empêcher de saucer… Comptez entre 9,5 et 13,5€ pour une entrée.

Deux plats magnifiques ont suivi, moi qui suit habituellement viande, je n’ai pas été déçue par ces « Saint-Jacques flambées au Noilly Prat, champignons de Paris et girolles » et ce « Pavé de thon façon périgourdine, écrasé de pommes de terre à l’huile de truffe ». Cette crème aux champignons mêlée à un Noilly Prat, un vin blanc si particulier aux prédominances de camomille et de coriandre. Quant au pavé de thon, cuisson réussie, et sauce plus que gourmande, mais avec tous ces plats en sauce, une baguette était de rigueur ! Un régal.. Comptez entre 22 et 24€ le plat à la carte. Un Menu déjeuner se situe entre 29 et 34€ et un Menu dîner quant à lui à 42€. Des prix totalement justifiés au regard de la qualité des plats et la délicatesse des saveurs mêlées dans l’assiette.

Nous avions bien évidemment encore de la place pour déguster cette  » Brioche aux poires façon pain perdu et son caramel de beurre salé « . OMG… la brioche façon pain perdu est l’un de mes desserts favoris, c’est la meilleure que je n’ai jamais mangé ! Gros coup de cœur… Rajoutez le sucré du caramel et la douceur de la poire pochée, j’ai envie d’y retournerrrr ! Chaque dessert est à 8,5€. Il n’est pas impossible que j’y retourne régulièrement pour le déjeuner, cette adresse est devenue une nouvelle cantine chic et chaleureuse ! « Chez Gabrielle » est répertorié sur lafourchette.com, cliquez-ici si vous souhaitez bénéficier de promotions occasionnelles à surveiller.

Infos pratiques:

Lieu :  7, rue de l’étoile 75017 Paris

Contact : 01 43 80 23 01

Horaires :  Ouvert du lundi au samedi de 12h00 à 14h00 et de 19h30 à 21h30

Addition : De 5 à 9,50 € par pers. pour 1 plat, 35 € par pers. pour 1 semaine de dîners`

Accès : M° Charles de Gaulle Etoile, Ternes

Read More

Le camion qui fume

J’ai enfin eu l’occasion de tester « Le camion qui fume », un food truck ambulant, faisant la ronde des quartiers parisiens. Ce joli camion rouge & bleu a été crée par Kristin Frederick, cette jeune chef américaine s’est forgé un nom dans le monde de la street food. Le premier food truck a été lancé en novembre 2011, et nous sommes aujourd’hui à 500 burgers servis par jour grâce au lancement d’un deuxième camion, le succès est au rendez-vous ! Un livre de recettes a même été édité, juste ici. Le concept est simple, cuisiner des produits frais et de qualité minute, avec une inspiration franco/américaine. Kristin Frederick est arrivée à l’école Ferrandi en 2009, elle a réalisé son rêve à travers l’apprentissage de la gastronomie française au sein de plusieurs établissements parisiens étoilés. A l’époque, la mode des food truck aux États-Unis était fulgurante, tandis que la France était étrangère à ce type de restauration. Pour notre plus grand bonheur, cette jeune américaine s’est lancée dans ce défi gourmand, et je n’ai pas été déçue du voyage…

« Le camion qui fume » ne veut pas faire de jaloux, et change donc systématiquement de point de rendez-vous. Vous pourrez consulter leur calendrier régulièrement mis à jour en cliquant ici. Je suis allée de mon côté un samedi à Porte Maillot, beaucoup de monde et d’attente, il faut les mériter ces burgers tous chauds ! N’hésitez pas à vous présenter à l’avance, le service commence dès 11h pour les plus gourmands. Dès mes premières bouchées dans le burger, on pense déjà à en prendre une autre. Fan inconditionnelle de la viande, j’ai de suite apprécié sa qualité, cette générosité en bouche… arrggh j’en salive encore ! J’ai bien évidemment goûté les deux, car vous le savez j’adore piquer quelques fourchettes dans l’assiette d’un voisin accommodant ^^ Mon préféré jusqu’à présent, le « Burger Campagne : bœuf haché maison, champignons sauvages, oignons caramélisés, gruyère âgé » ! Nous avons également choisi l’incontournable « Burger Classique : bœuf haché maison, cheddar, laitue, oignons, pickles, tomate, mayonnaise », car il faut toujours choisir au plus simple pour évaluer la qualité de l’assiette. Une bonne surprise également !

Un cheesecake a pointé le bout de son nez sur le présentoir du « Camion qui fume », moi et la pâtisserie… je n’ai bien évidemment pas pu y résister ! Mais comme à mon habitude, j’ai les yeux plus gros que le ventre, et après un burger et des frites maison délicieuses, il faut s’accorder une pause avant d’entamer le dessert, c’est copieux ! Vous pourrez tout aussi bien remplacer les frites par un coleslaw ? Comptez 4€ pour cet unique dessert (A mon grand regret), la star du camion, c’est le burger ! Les accompagnements hors menu comme les frites et le coleslaw sont à 3€. Un burger seul est à 8€, et si vous choisissez le menu avec les frites, le tout est à 10€. Un bémol, car il en faut un, les boissons sont en supplément du menu et le prix est surélevé : 2,50€. Mais si vous déjeunez au bureau ou à la maison comme moi, vous n’en n’aurez pas l’utilité ! Pour les jours d’été, il faudra s’organiser autrement… ou en payer sur place ! En tout cas c’est sûr, moi j’y retourne dans les semaines à venir…

Infos pratiques:

Site internet :  www.lecamionquifume.com

Contact : 01 84 16 33 75

Horaires :  Ouvert du mardi au dimanche de 11h00 à 14h00

Addition : De 5 à 9,50 € par pers. pour 1 plat, 35 € par pers. pour 1 semaine de dîners`

Réservation d’un évènement : contact@lecamionquifume.com

Read More

Pirouette

Niché au coeur des Halles, le restaurant « Pirouette » nous a offert à une amie et moi un moment gourmand et subtile, par la délicatesse de ses dressages, et un mélange de saveurs exquis ! Une très agréable surprise, que l’on ne s’attend pas à retrouver dans ce quartier, d’ordinaire peuplé de restaurants attrape-touristes. « Pirouette » est un OVNI, nous étions envoutées par la poésie de ses plats et nous voulons y revenir. Le décor est épuré, nous étions logées au sein d’une cave à vin moderne hissée à la lueur du jour. Un moment de bien-être pour les yeux et les papilles ! Je ne regrette vraiment pas notre choix pour avoir pointé le bout du nez au sein de ce lieu authentique et généreux. Un cadre simple et chaleureux, de multiples saveurs dans les assiettes, situé au coeur de la capitale, à quelques mètres des boutiques, une véritable journée entre filles se profile ! A tester aussi en amoureux à la lueur des chandelles…

Nous avons débuté par deux entrées fabuleuses, la première des « Gnocchis fondants, truffe de Bourgogne, huile d’olive truffée et beurre d’épinards » qui fut mienne, un vrai moment de plaisir moi qui adore la truffe ! Gros craquage… Puis mon amie a choisi le Menu du jour avec un délicat « Velouté de champignons, châtaignes, lard, quenelle de fromage blanc », j’ai bien sûr picoré dans son plat… excellent aussi ! Comptez ente 13 et 22€ l’entrée. Vous avez le choix entre le Menu déjeuner (Entrée du jour + Plat du jour) à 18€, le Menu Pirouette (Entrée + Plat + Dessert) à 40€ et le Menu dégustation (En 6 services) à 60€. Mise à part le Menu déjeuner, soyons honnête, ce n’est pas donné, mais dès la première bouchée, nous comprenons pourquoi. Des produits de qualité, un mélange subtile de saveurs, de la gourmandise… J’y reviendrai quand mon porte monnaie me donnera de nouveau le top départ ! ^^

Le menu du jour de mon amie s’est terminé par une « Daurade rôtie au parmesan, lentilles, pousses d’épinard, jus de viande ». Ayant encore une fois saucé avec un bout de pain mine de rien dans son assiette , j’ai goûté son second plat , un mélange de terre et mer à la mode en ce moment, vraiment très bon ! Si vous commencez à me connaître, j’ai bien évidemment terminé ce repas de mon côté par une note sucrée. Un délicieux « Riz au lait, caramel au beurre salé, amandes et noisettes caramélisées » est arrivé au creux de ma bouche… Mon sang n’a fait qu’un tour à la vue du caramel au beurre salé ! Un riz au lait onctueux, encore une belle surprise, quelle générosité dans l’assiette ! J’adore ça… Comptez entre 24 et 36€ le plat (Autant prendre un Menu entre nous…) et entre 8 et 14€ le dessert. En résumé, un lieu à noter définitivement dans son carnet d’adresses pour impressionner « gustativement » son amoureux ou ses amis !

Infos pratiques:

Lieu :  5, rue Mondétour 75001 Paris

Contact : 01 40 26 47 81

Horaires :  Ouvert du lundi au samedi de 12h30 à 14h00 et de 19h30 à 22h30

Addition : De 5 à 9,50 € par pers. pour 1 plat, 35 € par pers. pour 1 semaine de dîners`

Accès : M° Châtelet, Les Halles, Etienne Marcel

Read More

Le Royal Monceau Raffles : La cuisine

Me voilà cette fois-ci guidée par surprise au bras de mon compagnon au célèbre hôtel de luxe parisien, le « Royal Monceau Raffles », situé à deux pas des Champs-Élysées. Oui oui je suis très gâtée ! L’établissement possède deux magnifiques restaurants à son actif, « La Cuisine » et « Il Carpaccio », tous deux possédant une étoile au Michelin. Ambiance tamisée, accueil chaleureux (et non guindé), je suis également impressionnée par cette décoration cocoonesque et originale ! Mon compagnon a réservé pour « La Cuisine », nous nous attelons à notre table à travers ces tapis gigantesques et moelleux. Notre table se situe près du bar décoré par des centaines de bouteilles de vins aux trois couleurs, les chefs concentrés par la préparation de leurs plats, toute cette effervescence nous donne faim !

Première merveille à déguster, un « Tourteau en chair, crémeux de guacamole, radis, émulsion de pommes Granny Smith » cette entrée toute en douceur mêle l’onctueux du guacamole, l’acidité de la pomme et le goût iodé du tourteau. Un pêle-mêle de délices gourmands pour le palet, je vous le garantis ! Pour le menu du soir, chaque entrée est à 19€ dont certaines disposent d’un supplément de 11€. Vous aurez tout de même un vaste choix de 14 entrées, passant du  » King Crabe aux cannelonis » au « Foie gras de canard poêlé ». Nous avons choisi d’accompagner ces entrées de la mer de deux coupes de Champagne brut. Autant jouer la carte à fond de temps à temps ! N’est-ce pas ? 🙂

Comme deuxième douceur et non des moindres, le Saint Graal de la viande rouge, une véritable « Entrecôte de boeuf Wagyu grillée, légumes au naturel » autrement dit, le fameux « bœuf de Kobe ». Je n’en reviens toujours pas d’avoir vécu cette expérience et remercie encore ce coquin qui a fait des folies ! Vous ne rêvez pas, je parle bien d’un plat 😀 Mais celui-ci en vaut la chandelle, ce bœuf unique provenant du Japon est mondialement connu pour sa tendreté et sa saveur de beurre, il fond littéralement en bouche ! Cette viande bénéficie d’une qualité supérieure notamment grâce à une alimentation surveillée, des massages au saké, de la bière comme boisson et de la musique classique pour que les bêtes ne soient pas perturbées et stressées. Moi aussi j’en veux ! Je vous invite à naviguer sur la toile, je vous sens sceptique… Comptez entre 43€ et 58€ votre plat, avec des assiettes voguant entre mer et terre d’ici et d’ailleurs. Une adresse où l’on ne recule pas à tâtons pour s’y rendre, sauf pour le porte-monnaie… aïe ! Mais vous pouvez réserver cette sortie uniquement pour les grandes occasions ou savourer le brunch du week-end ! 😉

Infos pratiques:

Lieu :  37, avenue Hoche 75008 Paris

Contact : 01 42 99 88 00

Horaires :  Ouvert tous les jours de 07h00 à 22h30 – Brunch le samedi et dimanche : de 12h30 à 15h30

Addition : De 5 à 9,50 € par pers. pour 1 plat, 35 € par pers. pour 1 semaine de dîners

Site internet : www.leroyalmonceau.com

Accès : M° M° Charles de Gaulle Étoile, Ternes

Read More

Sapporo

De nouveau partie à la conquête de la rue Saint Anne dans le 1er arrondissement de Paris, je souhaitais changer des traditionnels sushis et makis pourtant chers à mon cœur, et enfin tester les fameux Ramen japonais ! Nous voici donc une amie et moi, en train de parcourir les devantures des restaurants.. notre préférence s’étant arrêtée devant le japonais Sapporo, et, coup de chance, il s’agit d’un des meilleurs japonais de Paris ! Quel flair 😉 Le doute n’y était plus lorsque nous avons passé les portes du restaurant envahies par les effluves alléchantes de la cuisine nous donnant l’eau à la bouche. Bon d’accord, il était peut-être 15h de l’après-midi et nous avions monstrueusement faim, mais je vous assure, mon nez culinaire ne nous a pas trompé, et fort heureusement, ils servent à toute heure de la journée, ô grâce !

Nous avons bien évidemment débuté par des entrées à partager, il est impensable de ne pas goûter à ces merveilles japonaises, gourmandes comme on l’est ! Vous trouverez en haut à gauche des « Kolokke » qui sont des croquettes japonaises de pommes de terre avec porc haché, puis en bas à droite, des « Gyoza », qui sont des raviolis au porc et aux légumes à la vapeur puis grillés. Un régal avec une « Asahi » bien fraîche ! Les prix des accompagnements se trouvent généralement entre 2 et 6 euros. Vraiment abordable pour un repas fait maison, les amuse-bouches et brochettes étant généralement congelés ainsi qu’au même prix chez les japonais à tous les coins de rue.

Mon but initial étant de goûter des Ramen, j’ai sauté le pas et ai demandé à l’aimable serveuse japonaise de me recommander son plat favori et mon choix se tourna donc vers des « Paiko Ramen » qui sont des nouilles japonaises avec du poulet frit. Le bouillon et le mélange de légumes les accompagnant, fut un délice ! J’ai essayé de ne pas manger trop vite pour ne pas me brûler, mais c’était difficile.. ^^ Ma copine quant à elle s’est tournée tout simplement vers un succulent « Oyako Don » qui est un poulet à la sauce Soja sur un bol de riz. Les plats principaux tournent en général entre 7 et 10 euros. Une adresse définitivement adoptée ! Un accueil agréable, une décoration minimaliste mais les plats savoureux sont présents, et nous venons pour manger ! Allez-y faire un tour pour connaître la véritable cuisine japonaise 😉

Infos pratiques:

Lieu :  37, rue Sainte-Anne 75001 Paris

Contact : 01 42 60 90 98

Horaires :  Ouvert tous les jours de 11h30 à 22h

Addition : De 5 à 9,50 € par pers. pour 1 plat, 35 € par pers. pour 1 semaine de dîners`

Accès : M° Pyramides, Opéra et Quatre Septembre

Read More

Bagelstein

Enfin des bagels à Paris dignes de ce nom ! Depuis ma découverte des bagels en Angleterre il y a 5 ans sous l’enseigne « Bagel Nash » (Si vous passez à côté de l’un de leurs restaurants, foncez-y sans réfléchir!), je n’ai jamais retrouvé le plaisir d’en manger d’aussi bons ! Ils sont originaux et différents des recettes traditionnelles anglaises. Pour ma part, j’ai l’habitude de me rendre au « Bagelstein » du quartier de Saint Lazare à Paris, l’ayant découvert un midi, ce qui change des enseignes traditionnelles où l’on pointe désormais le bout de son nez difficilement. « Bagelstein » se situe principalement à Paris, mais vous les trouverez également du côté de Strasbourg et de Lyon !

Chaque mois, « Bagelstein » offre une nouvelle recette pour changer de leurs bagels habituels. Sachant que, et c’est ce que je préfère, si vous choisissez une recette de bagel à la carte, vous pouvez changer jusqu’à 3 ingrédients de votre choix environ. Vous avez un large choix de bagels salés ET sucrés ! Il ne restera plus qu’à choisir votre type de pain (le « gratiné » est mon préféré) : nature, complet, sésame, pavot, oignons, multi-céréales, cannelle-raisin, pépites de chocolat. Il y a aussi THE BAGEL où vous pourrez faire plaisir à vos papilles et mettre tout ce que vous désirerez, oui ! ^^ Chaque bagel salé dispose de la même base, la fameuse « cream cheese » sous la célèbre marque « Philadelphia ».

Mon chouchou : le bagel « Hypolite », je modifie généralement 2 ingrédients. Sa recette de base : Cream cheese, salade, poulet, cornichons, tomates, sauce miel/moutarde. Je vous conseille de remplacer les tomates par des tomates séchées, et les cornichons par des oignons rouges ! Hmm un délice ! Le « gab » est pas mal du tout aussi, en voyant de plus près la photo, ce sera ma prochaine commande : Cream cheese, salade, pastrami (mariné au miel et épices), poivrons marinés, oignons rouges et sauce barbecue. Si vous souhaitez tenter l’expérience, un menu vous coûtera entre 5,30 et 11,30 €. L’accueil est vraiment sympa, sans oublier la déco qui vous décrochera systématiquement un sourire aux lèvres ;).

Il est bien évidemment impossible de vous quitter sans parler de desserts ! Concernant les bagels sucrés, pas encore testés à ce jour, un large choix de garnitures vous sont offertes : Nutella, Spéculoos, beurre de cacahuètes, chocolat blanc, etc. « Baglestein » propose également les recettes traditionnelles anglo-saxonnes comme des donuts, brownies, cupcakes, crumbles, cheesecakes, muffins, cookies et j’en passe ! J’ai bien entendu déjà craqué pour leurs donuts et la tarte aux noix de pécan et chocolat (pour les grands gourmands), prochaine conquête.. les énormes cookies qui ne seront pas passés inaperçus sur la photo ! ^^ Pour retrouver un « Bagelstein » le plus proche de chez vous, Cliquez ici.

Infos pratiques:

Lieu :  32 bis, rue Saint-Anne 75001 Paris

Contact : 01 47 03 38 59

Horaires :  Ouvert tous les jours de 12h00 à 15h00 et de de 18h00 à 22h30

Addition : De 5 à 9,50 € par pers. pour 1 plat, 35 € par pers. pour 1 semaine de dîners`

Accès : M° Pyramides

Read More