logo

Articles récents

Recettes sucrées Tag

Cookies daims & noix de pécan

Des cookies moelleux et bien chewy comme aux US, je m’y suis attaquée ! Connaissez-vous la marque de cookies « Laura Todd » ? Mon premier croc dans leurs cookies m’ont fait comprendre le vrai goût du cookie américain… Mais ça, c’était avant ! Depuis cette première découverte, je suis à la recherche du cookie moelleux lors de mes goûters parisiens, ou tout simplement quand j’ai faim, histoire de mettre un peu Laura en concurrence. Pas vraiment convaincue par mes nouvelles adresses, j’ai quand même fini par mettre main à la pâte, et comme à mon habitude, je n’ai pas vraiment été raisonnable avec mon amour du caramel… Ce que j’apprécie dans les bonbons Daim, c’est qu’ils ne sont pas écoeurants, le petit paquet se finit dans l’après-midi soyons honnêtes. J’ai choisi d’y ajouter des noix de pécan afin d’apporter du croquant en bouche, le cookie étant lui même très moelleux. Vous pouvez tout aussi bien opter pour les fruits secs de votre choix, noisettes, noix de macadamia, cerneaux de noix, faites vous plaisir !

POUR 9/10 PIECES

200 g de farine
– 60 g de sucre blanc
– 75 g de cassonade

– 125 g de beurre demi-sel
– 1 gousse de vanille
– 1 oeuf
– 1 cuil. à c. de bicarbonate de soude
– 1 paquet de 140 g de bonbons Daim
– 50 g de cerneaux de noix de pécan

 

1. Dans un saladier, mélangez le beurre mou (et non fondu) avec le sucre blanc et la cassonade à l’aide d’une cuillère ou de vos deux mains.

2. Ajoutez l’oeuf à la préparation, puis coupez en deux la gousse de vanille, récupérez les grains en la raclant à l’aide d’un couteau, puis ajoutez-les à la préparation.

3. Finissez par ajouter la farine et le bicarbonate de soude à la pâte à cookies. Jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène, filmez le saladier, et placez-le 1 heure environ au réfrigérateur.

4. Coupez en deux chaque bonbon Daim dans la largeur. Conservez 2 cerneaux de noix de pécan entiers par cookie. Hachez le restant des cerneaux, chaque noix doit être coupée environ en 4.

5. Préchauffez votre four à 200°C.

6. Afin que chaque cookie ait la même taille, aidez-vous d’une cuillère à glace. Puis, aplatissez chaque portion de cookie à l’aide de vos doigts. Placez en leur centre, des cerneaux de noix hachés, des morceaux de daims, refermez les bords afin de recouvrir la garniture du cookie. Reformez une boule, et aplatissez-la à l’aide vos mains en la posant sur une feuille de papier sulfurisé (préalablement posée sur la plaque de votre four).

7. Sur chaque portion de cookie posée sur le papier sulfurisé, déposez-y 2 cerneaux de noix, et 2 morceaux de Daim. Enfournez la plaque pour 9 minutes environ. La cuisson étant très rapide, et chaque four étant différent, surveillez précautionneusement la cuisson. Pour un effet « chewy » du cookie, vous aurez l’impression, même après 9 minutes, que les cookies ne seront pas suffisamment cuits, mais ils termineront leur cuisson hors du four sur la plaque. Si vous souhaitez des cookies croquants, laissez-les dorer sur le dessus pendant la cuisson (12-15 minutes environ).

Conseils : Pour contrebalancer le sucré/salé de vos cookies, n’hésitez pas à opter pour un beurre aux cristaux de sel.

Read More

Flocons de Noël

En cette période de fin d’année, cannelle, gingembre et autres épices sont synonymes de cocooning avec une boisson chaude auprès du feu. J’ai souhaité vous faire partager cette recette pleine de douceur avec son coeur de confiture et de peps avec son biscuit épicé et croquant ! Vous connaissez bien évidemment les fameux « Gingerbread Men Cookies » américains qui décorent traditionnellement votre sapin lors des fêtes de fin d’année ? J’ai choisi de mon côté de détourner la recette en optant pour une forme de flocon parsemé de sucré glace et fourré à la confiture pour y ajouter une touche de gourmandise. De nombreux parfums s’offrent à vous concernant votre choix de confiture. J’ai penché pour les abricots bergeron et le duo myrtilles/cassis, mais après avoir fouiné dans les rayons, la marque Bonne Maman propose également de nouveaux combos de fruits : Fraises/Coings ou encore Abricots/Framboises qui se marieront parfaitement à la recette.

POUR 4 à 6 PERSONNES(20 PIECES)

Biscuits gingerbread

– 300 g de farine de blé T45
– 125 g de beurre doux
– 1 cuil. à s. de gingembre moulu
– 2 cuil. à s. de cannelle moulue
– 1 cuil. à c. de clous de girofles moulus
– 1 cuil. à c. de noix de muscade moulue
– 1 œuf
– 80 g de cassonade en poudre
– 50 g de sucre blanc en poudre
– 50 g de mélasse noire
– 1 cuil. à c. de bicarbonate de soude
– 1 pincée de sel

 

Garniture & Décoration

– Sucre glace
– Confiture à l’abricot bergeron
– Confiture aux Myrtilles & Cassis

 

 

1. Dans un saladier, mélangez de manière homogène tous les ingrédients secs : le gingembre, la cannelle, les clous de girofle, la noix de muscade, la farine, la cassonade, le sucre blanc, le bicarbonate de soude et le sel.

2. Dans un second temps, ajoutez au mélange farine & épices tous les ingrédients liquides : l’oeuf, la mélasse et le beurre fondu.

3. Mélangez le tout à l’aide d’une maryse, puis aidez vous de votre meilleur instrument, vos mains ! Jusqu’à l’obtention compacte et homogène, séparez la 2. A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étalez ces 2 boules entre deux feuilles de papier cuisson sur une épaisseur de 2 millimètres. Réservez au réfrigérateur 30 minutes environ.

4. Préchauffez votre four à 180° C. Sur une première moitié de la pâte, découpez des formes pleines à l’aide des plus grands emportes pièces, sur la seconde moitié des flocons pleins déjà formés, découpez leur centre à l’aide des plus petits emporte-pièces.

5. Récupérez les chutes de pâte, abaissez et recommencez.

6. Disposez vos flocons sur une plaque recouverte de papier cuisson. Enfournez 8 à 10 minutes à 180° C. Laissez refroidir.

7. Saupoudrez les biscuits évidés de sucre glace à l’aide d’une passoire. Étalez la confiture sur les biscuits pleins et les recouvrir avec les biscuits évidés.

Conseils : Afin que la confiture imbibe vos biscuits, n’hésitez pas à les laisser reposer dès la veille de la dégustation. Vous pouvez les conserver à température ambiante, et si vous souhaitez les apprécier sur plusieurs jours, conservez-les dans une boîte hermétique.

Read More

Biscuits sachets de thé

Savourez votre thé différemment… Je vous propose aujourd’hui d’accompagner votre thé de sablés gourmands et sous une forme plutôt originale ! Vous pourrez organiser des goûters ou confectionner ces cadeaux à emporter pour vos proches. J’ai trouvé la présentation de ce DIY (« Do It Yourself ») super girly et surprenante. Un sachet de thé afin de fabriquer un patron en carton, du chocolat fondu pour reproduire les feuilles de thé, de la ficelle, et le tour est joué ! Pour le choix de la pâte, j’ai opté pour une base de gâteaux shortbread. Ce sont de petits biscuits sablés riches en beurre et originaires d’Ecosse. Vous devez certainement connaître ce petit pêché mignon sous la marque Walkers, avec sa version classique ici ou aux pépites de chocolat, facilement retrouvables en supermarchés. Vous pourrez tremper vos « tea biscuits » dans du chocolat noir ou blanc, accompagnés d’éclats d’amandes, de pistaches… A vous de choisir !

POUR 6 à 8 PERSONNES (25 PIECES)

Biscuits shortbread

200 g de farine T55
– 100 g de Maizena
– 200 g de beurre demi-sel ramolli
– 100 g de sucre glace

 

Décoration

1 sachet de thé
– 1 feuille en carton

– 1 tablette de chocolat blanc
– 1/2 tablette de chocolat noir pâtissier

– 50 g de pistaches non salées

– 50 g d’amandes entières
– Sucre doré
– Ficelle décorative

– Feuilles décoratives

– Stickers

 

 

1. Préchauffer le four à 180°C. Dans un grand bol, bien mélanger le beurre ramolli et le sucre glace. Ajoutez ensuite la farine et la maïzena. Mélangez de nouveau jusqu’à la formation d’une boule homogène.

2. Placez la boule de pâte sur du papier sulfurisé puis étalez-la sur 1 cm d’épaisseur environ. Dessinez le contour de votre sachet de thé sur une feuille de carton. Utilisez ce patron pour former vos biscuits et dessinez le contour sur votre pâte à l’aide d’un couteau. Munissez-vous d’une pique en bois ou d’une paille afin de former sur vos biscuits le trou du « sachet » où vous ferez passer par la suite votre ficelle.

3. Enfournez vos biscuits 12 à 13 min. Attention, vos gâteaux doivent rester blancs. Laissez-les refroidir sur une grille.

4. Concassez au choix vos amandes et/ou pistaches entières. Faites cuire au bain-marie le chocolat blanc et/ou le chocolat noir. Pour le chocolat noir, ajoutez environ 2 cuil. à s. d’eau. Trempez vos biscuits dans le chocolat sur le dernier tiers, disposez-les sur du papier sulfurisé et parsemez-les ou non d’éclats de fruits secs ou de décors sucrés. Laissez sécher à température ambiante minimum 3 heures.

5. Sur du papier de qualité, dessinez cette fois-ci le patron de l’étiquette du sachet de thé. Répétez l’opération environ 25 fois pour vos 25 biscuits cuits. Découpez vos patrons et décorez-les si vous le souhaitez de stickers. Découpez par la suite 25 bouts de ficelle. Attachez vos 25 bouts de ficelle sur vos 25 biscuits, puis collez chaque étiquette pré-découpée sur votre papier de qualité sur l’extrémité de chaque ficelle. Vos biscuits en forme de sachets de thé sont prêts !

Conseil : Prenez le soin de conserver vos gâteaux dans une boîte hermétique. Ils se conserveront jusqu’à 2 semaines maximum. 

Read More

Pumpkin spice cupcakes

Me voici lancée dans ma deuxième bataille food entre amateurs de cuisine.. Ma première participation fut une belle expérience que je recommence aujourd’hui, et qui sera loin d’être la dernière.. Le principe de ce défi culinaire nous a été concocté par notre bloggeuse food du sud, Jenna du site « Bistro de Jenna », une chouette initiative pour réunir tous les gourmands et passionnés, et ainsi découvrir l’univers de chacun. Pour cette bataille food du mois de novembre, Elise du blog « And so we cook » prend la relève. Son thème ? HALLOWEENNN ! Je suis complètement fan, cette période de l’année laisse beaucoup de place à la créativité dans la cuisine. Les deux ingrédients imposés pour ce thème : un fruit ou un légume de couleur ORANGE et des petites graines NOIRES. Mon choix s’est porté vers un dessert à base de potiron et de vanille (promis je ferai un plat pour la prochaine ^^). Il s’agit là de la première fois que je cuisine le potiron dans une recette sucrée, Outre-Atlantique c’est un classique me direz-vous, mais cela change bien de nos pâtisseries traditionnelles françaises.. Avec les épices et le potiron, les américains ne manquent effectivement pas d’idées, j’ai décidé de confectionner pour vous aujourd’hui des cupcakes aux épices et au potiron, accompagnés de leur glaçage au cream cheese à la vanille. L’onctuosité et le goût sucré du potiron va apporter beaucoup de moelleux et de saveur à la génoise ; la cannelle, la noix de muscade ou encore les clous de girofle vont donner du peps pour contrebalancer le glaçage sucré à la vanille. Un parfait équilibre entre douceurs sucrées et épicées comme je les aime qui s’apprête incontestablement à cette fin d’année.

 

Laissons place désormais à cette bataille food #28. Bonne chance à tous les participants, et merci également à la marraine précédente, Bénédicte du blog « Fais-moi croquer » d’avoir tenu le flambeau de ce rendez-vous culinaire !

POUR 6 à 8 PERSONNES (18 PIECES)

Cupcakes

260 g de farine de blé
– 1 cuil. à c. de cannelle moulue
– 1 cuil. à c. de gingembre moulu
– 1/2 cuil. à c. de noix de muscade moulue
– 1/2 cuil. à c. de clous de girofle moulus
– 1/2 cuil. à c. de sel fin
– 1 cuil. à c. de levure chimique
– 1 cuil. à c. de bicarbonate de soude
– 100 g de sucre cassonade
– 100 g de sucre en poudre
– 2 gros oeufs
– 250 g de purée de potiron (1 grosse tranche)
– 110 g de beurre doux ramolli
– 180 ml de lait demi-écrémé
– 2 moules à muffins
Caissettes en papier

 

Glaçage au cream cheese

– 300 g de cream cheese Philadelphia
– 50 g de beurre doux ramolli
– 8 cuil. à s. de sucre glace
– 1 gousse de vanille
– Vermicelles au chocolat
Décors sucrés en forme de citrouilles
– Poche à douille
Douille à cupcakes

 

1. Dans une marmite ou une très grande casserole, faites bouillir de l’eau. Commencez par couper en gros morceaux votre tranche de potiron, afin de pouvoir l’éplucher plus facilement. Puis coupez ces gros morceaux en dés. Ajoutez les dés dans l’eau bouillante, et faites-les cuire environ 20 à 25 minutes maximum jusqu’à ce qu’ils soient fondants. Après avoir cuits, mixez les dés afin de les réduire en purée. Laissez refroidir.

2. Préchauffez votre four à 190°.

3. Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients secs excepté le sucre en poudre blanc. Pour les clous de girofle qui sont généralement vendus non moulus, écrasez-les à l’aide d’un mortier et filtrer la poudre à l’aide d’une passoire. Dans un second saladier, battez le beurre et le sucre en poudre blanc jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ensuite, ajoutez les oeufs un à un. Et enfin, ajoutez le lait et les 250 g de purée de potiron. Ajoutez dans ce second saladier les ingrédients secs en plusieurs fois, continuez de mélanger à l’aide d’un batteur électrique pour obtenir une pâte lisse.

4. Placez les caissettes en papier dans les moules à muffins puis versez la pâte environ aux deux-tiers de vos caissettes. Enfournez les moules environ 15 à 20 minutes. Puis laissez-les refroidir.

5. Pour le glaçage de vos cupcakes, mélangez pendant 3 minutes environ votre cream cheese à l’aide d’un batteur électrique dans un saladier froid. Puis ajoutez le beurre mou, battez 1 minute, ajoutez le sucre glace et la gousse de vanille. N’hésitez pas à ajouter du sucre glace en supplément, les doses ne seront peut-être pas assez conséquentes pour certains. A l’aide d’une maryse, remplissez votre poche à douille de glaçage et décorez vos cupcakes. Parsemez le glaçage de vermicelles au chocolat et de décors sucrés.

Conseils : Choisissez le potiron plus sucré que le potimarron, vous en trouverez facilement en grande surface. Pour varier les goûts, vous pouvez également ajouter une cuillère à café de cannelle à votre glaçage.

Liste des participants :

And so we cookBistro de JennaCékikilafée – You can cook it – La cuisine de Lillie – Gobelet Acidulé – KweezineMélina et chocolatCooking & bon appétitEncore une lichette – Les gourmandises d’Hakima – Envie d’une recette végétarienne – Emilie Sweetness – Keskonmangemaman – Une végétarienne presque parfaiteGraine de faim KelyOsez la gourmandise maisonMel en cuisineLa femme à tête de chou – Gourmiland – Brian iz in the kitchen – Mademoiselle CuisineBy acb 4 you – Cyrielle gourmandiseEvin sur son nuage – Devorez moiCelinblogParuline en cuisine – Afternoon tea – Petite cuilliere et charentaiseLes goûts et les couleurs de Laurence – J’ai toujours aimé le jaune moutarde – La Conque d’Or – Musée gourmand – Food Fun Foto – Le Tablier de CécileA la table d’AidaThe Cook Time – Bar à thymLes cookinesNietzsche paillettes et sac à main – Le blog de Cata – Marmotte cuisine – La gourmandise de Violette2 coups de cuillère à pot – Craquounette avenue – La marmite du leprechaun – Biodélices – Ma boîte à bulles – Frambuesa’s kitchen – Rock the Bretzel – My Licious SecretsSweet and Fairy – Lalala cuisine – Les trois madeleines – Cookin’ movie – Fais moi croquer – La cuisine d’Adeline – Cosmic Tomatoes – Pâquerette et Tractopelle – Douceurs maison – Chapeau melon – Une French girl cuisine – Il était une fois my cakes – I love cakesLa médecine passe par la cuisine

Read More

Banana bread

Pour la première fois, je me lance le défi d’une bataille food ! Le concept est simple, chaque mois est organisée une battle entre bloggeurs ou passionnés de cuisine ; le thème étant imposé par le gagnant précédent. J’ai trouvé l’idée sympa, surtout que l’on découvre beaucoup d’univers différents, bref un vrai moment de partage comme je les aime. La création de ce chouette évènement nous vient de la bloggeuse Jenna du blog « Bistro de Jenna », une passionnée qui nous fait partager les saveurs de sa région de coeur, la Provence ; je vous conseille vivement de filer faire un tour sur son site, il y a de la générosité et du parfum dans l’assiette ! Le thème choisi par Florence du blog « Un Flo de bonnes choses » pour ce mois de Septembre, est une recette « comfort food » dite cocooning. Bref, la recette de base lorsque vous souhaitez manger sous la couette un jour de pluie, ou encore votre madeleine de Proust qui vous rend totalement addict. Quand je pense cocooning, je pense forcément sucré ! Le souvenir qui me vient à l’esprit est le fameux gâteau au yaourt que je faisais étant petite le mercredi après-midi. Je me vois encore racler le saladier de pâte encore crue avec mes doigts ! Je me suis donc lancé le challenge de faire ce banana bread aux noix de pécan et à la cannelle ; et pour ne pas manquer de gourmandise, l’accompagner d’un glaçage au cream cheese. Si vous êtes également amateur d’épices douces comme moi, je vous conseille fortement d’accompagner cette gourmandise d’un chai tea latte, un vrai bonheur ! Un gâteau généreux et parfumé comme je les adore…

Laissons place désormais à cette bataille food #26. Bonne chance à tous les participants, et merci également à la marraine précédente, Sandra du blog « Cuisine Addict » d’avoir tenu le flambeau de ce rendez-vous culinaire !

POUR 6 à 8 PERSONNES

Banana bread

3 bananes bien mûres
– 2 oeufs
– 150 g de cassonade en poudre
– 120 g de beurre doux ramolli
– 225 g de farine T55
– 1 cuil. à c. de bicarbonate de soude
– 1 cuil. à c. de levure chimique
– 1 cuil. à c. d’extrait de vanille
– 1/4 cuil. à c. de sel fin
– 1 cuil. à c. de cannelle
– 70 g de noix de pécan concassées
– 3 cuil. à s. de lait
– 2 cuil. à s. de yaourt nature velouté

 

Glaçage au cream cheese

– 180 g de cream cheese type Philadelphia
– 75 g de beurre doux ramolli
– 180 g de sucre glace
– 20 g environ de noix de pécan concassées pour la décoration

 

1. Préchauffez votre four à 180° C.

2. Pour la réalisation du banana bread, écrasez vos bananes sur une assiette à l’aide d’une fourchette.

3. Dans un saladier, mélangez le beurre ramolli et le sucre jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ajoutez-y les oeufs un à un, tout en continuant de remuer. Puis ajoutez vos bananes préalablement écrasées, l’extrait de vanille, le lait et le yaourt.

4. Dans un second saladier, mélangez tous les ingrédients secs : la farine, le bicarbonate de soude, la levure, le sel et la cannelle. Ajoutez ce nouveau mélange au précédent petit à petit pour éviter de faire des grumeaux.

5. Placez vos 80 g de noix de pécan entières au milieu d’un torchon, recouvrez-les avec les bords du tissu restant, et écrasez vos noix à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Ajoutez-les à votre pâte, mélangez une dernière fois.

6. Beurrez et farinez votre moule, versez-y votre pâte. Enfournez votre moule sur la grille la plus basse de votre four pendant 45 à 50 minutes. A la sortie du four, plantez la lame d’un couteau dans votre gâteau, s’il ressort sans pâte, il est cuit. Puis, laissez complètement refroidir votre cake avant de le démouler.

7. Pour la réalisation du glaçage au cream cheese, sortez votre saladier préalablement placé au sein de votre réfrigérateur puis mélangez votre cream cheese bien frais et votre beurre doux ramolli jusqu’à l’obtention d’une crème homogène à l’aide d’un batteur électrique. Ajoutez le sucre glace, et mélangez une dernière fois avant d’étaler votre glaçage sur le gâteau. Concassez vos 15 g de noix de pécan à l’aide d’un couteau cette fois-ci, et placez-les avec parcimonie sur le glaçage de votre banana bread.

Conseil : Variez les plaisirs en remplaçant les noix de pécan par les fruits secs de votre choix : des noisettes, des cerneaux de noix ou des noix de macadamia ?

Liste des participants : 

Un Flo de bonnes choses – Le bistro de Jenna – Des recettes à gogo – Les petites marmites de Mika – Elo dans la farine – Casseroles et claviers – Envie d’une recette – Evin sur son nuage – Rosenoisettes – Le blog de Cata – Pourquoi pas …. ?? – Carnet de route – Handmade by Anna – Cultureuse – By acb 4 you – Milicook – Gourmandiseries – La Femme à Tête de Chou – Afternoon Tea – Mademoiselle Cuisine – Nicolas Le Cuisinier – Grain de sel et Gourmandise – Une faim de Loup – And so we cook – Musée Gourmand – Mélina et Chocolat – My Licious Secrets – Cocodelices – Douceurs Maison – Cooking & Bon Appétit – Cuisine 2 Soeurs – J’avoue j’en ai bavé – Keskonmangemaman? – MG’COOKING – Marmotte Cuisine ! – Petite Cuillère et Charentaises – Brunch et Délices – Emilie Secret Garden – Cékikilafée – MissElka – Cosi le blog – Gobelet Acidulé – La cuisine de Lillie – Les filles à table ! – Paruline en cuisine – pause-nature – Les Gralettes – Sandra / Cuisine Addict – Je cuisine donc je suis – Gourmandise personnelle – Graine de faim Kely – Novice en cuisine – douceurs maison – La cuisine de djack – une French girl cuisine – Mon Bonheur Gourmand – lameilleurecette.fr – My French Bakery – Karibo Sakafo! – Les Bonnes Petites Recettes de Lagrandepages – La Médecine Passe Par La Cuisine – Kweezine – La cuisine des p’tites douceurs – The Flying Flour – Atelier de Brigitte – AmandeBasilic – Qui aime cuisiner aime manger – Dans la cuisine de Djanisse – Cuisine Sans Gluten et Sans Lactose – Miam miam & yum – Bon et Fait-maison – Une petite Faim – Une cuisine pour Voozenoo – Le mélange des Sens – Hannah/ A Fleur d’Oranger – Comme une envie de… – Popote et nature – Mel en cuisine – Dévorez-moi – Les Délices pour mes amours – A la table d’Aida – Un week-end, une recette – Cook a life! By Maeva – L’Atelier de Steph et Lolie – Cyrielle Gourmandise – Dorian cuisine.com – Fais moi croquer – La danse des casseroles

Read More

Mini beignets au Nutella

Je me suis laissée tenter par la réalisation d’une recette plus que gourmande aujourd’hui… J’avais envie de fat, de sucré… Vous aimez les beignets ? Dès que je croise le regard face à ces petites pâtisseries bien dodues, il faut que je change immédiatement de direction, c’est l’un de mes pêchés mignons ! Mais conséquente en calories la bouchée. Je vous propose de les réaliser maison en petit format et de surcroit tout pleins de Nutella (évidemment!). Soyons honnête, nous sommes nombreux à craquer pour une bonne cuillère dans le pot sur le canap ! (bon d’accord pas qu’une seule ^^) En été, c’est la saison des glaces me direz-vous ? Oui mais chez moi aucune règle, on se fait plaisir au bidon et puis c’est tout ! Arrêtons de culpabiliser, surtout pendant les vacances. C’est une première réalisation pour moi, et ce fut une belle réussite ! Dès lors qu’il s’agit de frire un aliment, je doute souvent du résultat. Trop cuit ? Pas assez ? Mais on se débrouille rapidement comme un chef et il y a toujours le « beignet test » pour vérifier la température de votre huile. Adaptez également vos goûts avec un fourrage à la confiture ou au coulis de votre choix, au caramel au beurre salé ou encore à la lemon curd ? De même que le format, petits, moyens, géants ? Cette recette est simplissime, il suffit juste de s’armer de patience, suivant les différents temps de levage de la pâte.

POUR 6 à 8 PERSONNES (50 PIECES)

Pâte à beignets

420 g de farine T55
– 65 g de sucre en poudre
– 20 g de levure fraîche de boulanger
– 60 g de beurre mou
– 18 cl de lait à température ambiante
– 2 oeufs
– 1 cuil. à c. de sel
– 1 L d’huile de tournesol

 

Garniture & enrobage

– Nutella
– 100 g de sucre en poudre
– 1 cuil. à c. de cannelle moulue
– 1 poche à douille

 

1. Dans un bol, délayez la levure fraîche avec le lait à température ambiante à l’aide d’un fouet ; la levure ne supportant ni le chaud ni le froid. Ajoutez 2 oeufs, puis mélangez. Dans un second bol, mélangez la farine, le sucre et le sel.

2. Dans votre machine à pétrir ou dans un saladier, versez la moitié de la préparation lait-levure-oeufs, puis la moitié du mélange farine-sucre-sel, et ainsi de suite. Le pétrissage sera ainsi plus aisé en alternant les 2 préparations dans votre récipient.

3. Durant le pétrissage, dès lors que votre pâte devient élastique, ajoutez le beurre pommade. Après une complète incorporation du beurre, rabattez votre pâte au coeur de votre récipient à l’aide d’une maryse en la saupoudrant légèrement de farine sur les bords, celle-ci étant encore filante. Puis recouvrez votre récipient de film plastique dans le coin le plus chaud de votre cuisine, près d’un radiateur par exemple. Votre pâte doit doubler de volume. Laissez-la reposer environ 30 minutes à 1 heure, tout dépendra de la chaleur de votre pièce.

4. Suite au levage de votre pâte, placez-là au réfrigérateur 30 minutes environ pour que le façonnage de vos beignets soit plus aisé par la suite. Saupoudrez votre plan de travail de farine, placez-y votre pâte réfrigérée. Travaillez-là environ 2 minutes à l’aide de quelques pincées de farine. Séparez votre pâte en portions de 15 à 20 g environ à l’aide d’une balance de cuisine. Formez ces portions en boule en les malaxant et les roulant entre vos mains. Disposez ces petites boules sur une planche et les laissez reposer 30 minutes pour un deuxième temps de levage et ainsi faire de nouveau doubler de volume la pâte.

5. Pendant ce temps, préparez l’enrobage sucré de vos beignets. Mélangez le sucre et la cannelle dans un petit bol puis étalez le mélange sur une assiette pour ainsi recouvrir vos beignets plus facilement.

6. Faites chauffer votre huile dans une casserole de taille moyenne. Attention elle ne doit pas être trop chaude, la température idéale étant environ de 180° C. N’hésitez pas à utiliser un premier beignet pour test ; s’il cuit trop vite, l’huile est trop chaude.

7. Faites chauffer quelques secondes votre pot de Nutella au micro-ondes, pour ainsi facilement garnir votre poche à douille. Fourrez vos beignets de Nutella. Attention, et vous devez vous en douter, je vous déconseille de conserver ces petits beignets trop longtemps. Dès le lendemain, ils auront déjà durcis et perdu de leur fondant. Servez-les juste après les avoir frits afin de profiter de leur moelleux en bouche !

Conseil : Pour une recette plus légère, optez pour une cuisson au four en les badigeonnant de jaune d’oeuf au préalable.

Read More

Popcorn box & son caramel

Le popcorn maison devant la teloch, que demander de plus ? (mais si vous souhaitez l’emporter au ciné, on ne vous jugera pas hein) Je vous propose aujourd’hui sa version ultra gourmande, du caramel au beurre et à la fleur de sel à faire dégouliner dans votre popcorn… Mais aussi, pour ajouter du fun à la recette, si vous prévoyez de faire un apéro dînatoire entre amis ou un anniversaire par exemple, j’ai confectionné pour vous 5 modèles différents de boîtes à popcorn pour satisfaire au plus grand nombre, à imprimer chez vous. En surfant sur le net à la recherche de boîtes à popcorn rétro originales, j’ai été fortement surprise par les prix et le peu de choix de modèles proposés. 6 € les 6 boîtes on en parle ? Je me suis donc laissée tenter par la création d’un DIY pour vous mes gourmets. Vous retrouverez ainsi votre kit à popcorn en cliquant ici, avec des rayures, des pois et des confettis, faites votre choix mesdames et messieurs, allez-y c’est gratuit ! Vous retrouverez les différentes étapes à suivre en images ci-dessous… À vos ciseaux !

POUR 4 PERSONNES

Popcorn au caramel & beurre salé

100 g de maïs à éclater
– 2 cuil. à s. d’huile neutre                         (tournesol, arachide, etc.)
– 200 g de sucre en poudre
– 25 g de beurre doux
– 1 cuil. à c. de fleur de sel                         (pas de sel fin)
– 1 cuil. à c. de bicarbonate de soude

 

Boîtes à popcorn

– Boîtes à imprimer en cliquant ici
– Papier blanc de 224 g minimum en A4
– 1 paire de ciseaux
– 1 colle en gel ou multi-usages
– 1 règle
– Plioir (optionnel)
– Étiquettes à imprimer en cliquant ici (optionnel)
– Piques en bois (optionnel)

 

1. Faites chauffer l’huile à feu moyen dans une casserole à hauts bords. Une fois l’huile chauffée, versez-y le maïs et fermez à l’aide d’un couvercle transparent de préférence. Pendant la cuisson, remuez de temps en temps la casserole à l’aide d’un torchon, en prenant le soin de ne pas vous brûler. Dès lors que la fréquence des « pop » diminue, coupez le feu puis laissez le couvercle fermé quelques minutes. Votre popcorn est prêt !

2. Pour le caramel au beurre salé, faites chauffer à feu doux une casserole assez large puis ajoutez le sucre progressivement en 3 fois. Veillez à remuer le sucre doucement en tenant le manche de la casserole, et non en le remuant avec votre cuillère pour ne pas le cristalliser. La couleur de votre caramel doit être ambrée, si elle est trop foncée, le caramel sera amer. Dès lors que le sucre est complètement fondu avec une belle couleur, hors du feu, ajoutez le sel puis le beurre, remuez doucement. Enfin, ajoutez le bicarbonate de soude et mélangez (il a en effet pour fonction de diminuer l’acidité du caramel, vous constaterez alors que la préparation va mousser lors de la réalisation de la recette, ce qui favorise la caramélisation).Versez votre caramel sur le popcorn, mélangez l’ensemble délicatement avant que le caramel ne durcisse. Puis étalez votre popcorn sur une grande plaque afin que le caramel refroidisse.

3. Pour la réalisation de vos boîtes à popcorn, imprimez les patrons et découpez-les. Puis, veillez à plier les faces des boîtes à l’aide d’un plioir et d’une règle ou de tout autre ustensile vous permettant de marquer les plis comme des baguettes en bois par exemple. Enfin, collez et assemblez vos boîtes en respectant les instructions mentionnant les points de colle sur les patrons. Laissez sécher vos boîtes. Si vous souhaitez compléter le look de vos boîtes avec des piques en bois et étiquettes, découpez tout simplement vos étiquettes et faites un point de colle au dos, sur le centre jusque vers le bas et disposez-y votre pique en bois, laissez sécher. Continuez ainsi jusqu’au nombre de piques souhaité. Votre kit à popcorn est terminé, il ne reste plus qu’à y verser le popcorn, bonne dégustation !

Conseils : Préférerez l’utilisation de la fleur de sel au lieu de sel fin, le goût change du tout au tout ! Vous pouvez également opter pour un beurre demi-sel aux cristaux de sel uniquement.

Read More

Key lime pie

Connaissez-vous la « Key Lime Pie » ? Une recette américaine pleine de gourmandise provenant de Floride et plus précisément d’un archipel nommé « The Keys » où l’on trouve une variété de petits citrons verts uniques. La tarte au citron meringuée c’est mon pêché mignon, il m’était donc impossible de ne pas succomber à sa cousine d’outre-Atlantique ! Imitée et réinterprétée tant de fois, cette tarte au citron vert (lime), est une institution aux Etats-Unis ; difficile de la louper sous toutes ses déclinaisons. Après plusieurs essais, j’ai trouvé mon bonheur ; heureuse de vous la présenter aujourd’hui ! Certaines variantes de la recette sont composées de meringue à la place de la crème chantilly. Choisissez selon votre envie du moment. Si vous commencez à bien me connaître, vous ne serez pas étonnés que mon choix se tourne vers la chantilly !

Avant de débuter la recette, vous remarquerez la particularité de la pâte faite à base de gâteaux secs moulus et de beurre fondu ; il s’agit de la même base que pour un cheesecake. Les gâteaux traditionnels habituellement utilisés aux Etats-Unis sont les « Graham Crackers Original », à Paris, vous pourrez les retrouver dans l’épicerie américaine « Thanksgiving », ou encore sur le site internet « myamericanmarket.com ». Autrement, vous pouvez vous tourner vers son équivalent anglais : les « Mc Vitie’s – Digestives Original » dans les hypermarchés et supermarchés de France, ou dans le Monoprix du coin. J’ai pu tester les deux marques, il n’y a pas de grande différence même si ma préférence se tourne vers les Graham. Cependant, en termes de praticité et de prix, n’hésitez pas à foncer sur les Mc Vitie’s, ils sont excellents. Le reste du paquet avec un bon thé ou café, c’est canon… Vous ne tarderez pas à craquer sur la version au chocolaaaat !

POUR 6 PERSONNES

Tarte

230 g de Graham crackers « Original » ou de Mc Vitie’s (Digestives) « Original »
– 100 g de beurre doux
– 400 g de lait concentré
– 4 gros jaunes d’œuf
– 150 ml de jus de citron vert (3 gros citrons ou 6 à 8 petits du Mexique)
– Le zeste d’1 citron vert
– 1 moule à tarte de 25 cm de diamètre

 

Garniture

– 25 cl de crème liquide entière (non allégée)
– 20 g de sucre glace
– 2 gros citrons verts ou 4 petits du Mexique
– Le zeste d’1/2 citron vert
– 1 poche à douille

 

1. Préchauffez votre four à 180° C. Réduisez vos gâteaux Graham ou Mc Vitie’s en poudre à l’aide d’un mixeur. Faites fondre le beurre, et mélangez-le avec les gâteaux mixés. Tapissez votre moule de papier sulfurisé, puis, tassez bien votre mélange de pâte au fond du moule ainsi que sur les côtés à l’aide du dos d’une cuillère à soupe. Enfournez votre moule environ 10 minutes jusqu’à ce que la pâte soit dorée. Réservez hors du four et laissez tiédir.

2. Préchauffez votre four de nouveau et baissez cette fois-ci la température à 160° C. Dans un saladier, ajoutez les jaunes d’œuf, le lait concentré, les citrons verts pressés et ajoutez le zeste d’un citron vert à l’aide d’une râpe. Mélangez efficacement pour obtenir une crème homogène. Versez votre préparation sur le fond de votre tarte préalablement réservé, et enfournez pendant 15 à 17 minutes. Les bords doivent être pris et le centre légèrement tremblotant. Laissez refroidir, puis mettez votre tarte au réfrigérateur pendant 3 ou 4 heures minimum (même si d’expérience, c’est toujours mieux d’attendre le lendemain). Pendant le temps de refroidissement de votre tarte, n’oubliez pas de placer la crème liquide entière et un saladier au réfrigérateur.

3. Au moment de servir, préparez votre garniture. Râpez le zeste d’1/2 citron vert, découpez en demi-lamelles vos 2 citrons et réservez. Puis, dans votre saladier bien refroidi, montez la crème en chantilly à l’aide d’un batteur électrique. Lorsque la crème prend de l’épaisseur, ajoutez le sucre glace, puis continuez à fouetter jusqu’à obtenir la bonne consistance. Garnissez votre poche à douille de crème chantilly, et décorez votre tarte à votre convenance. Ajoutez vos demi-lamelles et saupoudrez ensuite sur la crème chantilly vos zestes de citron. Vous pouvez déguster !

Conseils : Vous n’aimez pas le citron vert ? Déclinez la recette avec du citron jaune, ou même de l’orange ? Un conseil, si vous choisissez la recette traditionnelle avec le citron vert ; tournez vous de préférence vers les petits citrons verts du Mexique, se rapprochant au mieux des « Key Limes » américains mais introuvables en France. 

Read More

Fondant au chocolat & coulant carambar

Ces coulants choco-carambar… J’en avais fait la découverte au restaurant il y a quelques années, et depuis, ce souvenir sucré m’est resté en tête. Je m’y suis donc attelée et vous ai concocté ces douceurs avec l’ingrédient star « le carambar », l’une des nombreuses madeleines de Proust de notre enfance (Même si je continue à en manger hein…). Ce dessert mythique du mi-cuit au chocolat m’a toujours intrigué et contrairement à ce que l’on peut penser, sa réalisation est simplissime. L’avantage, est que l’on peut le décliner assez facilement, crème de marrons, fruits rouges, chocolat blanc ? Mon choix s’est porté aujourd’hui sur le carambar, et après de nombreuses tentatives pour conserver un vrai goût carambar dans le cœur coulant, j’ai trouvé la bonne formule ! Pour l’été, n’hésitez pas à l’accompagner d’un sorbet acidulé pour une pointe de fraîcheur, l’hiver une glace gourmande à l’amande ? Je vous laisse imaginer les innombrables combinaisons que l’on peut faire avec le chocolat ! ^^

POUR 4 PERSONNES

Fondant au chocolat

125 g de chocolat noir
– 75 g de sucre en poudre
– 40 g de farine T55
– 40 g de beurre doux
– 3 œufs

 

Coulant Carambar

– 12 cuil. à s. de crème liquide entière
– 6 carambars au caramel
– 40 g de chocolat au lait 

1. Pour la préparation des cœurs au carambar, faites fondre au bain -marie la crème et les carambars. Après avoir obtenu un ensemble homogène, ajoutez le chocolat au lait. Versez ensuite la préparation dans un moule à glaçons en silicone et laissez reposer minimum 1 heure au congélateur. Pour un gain de temps, je vous conseille de les préparer la veille.

2. Pour la préparation du fondant au chocolat noir, préchauffez votre four à 200° C (Th 6/7). Mélangez dans un saladier les oeufs et le sucre, puis battez le tout jusqu’à obtenir un mélange mousseux. Ajoutez la farine tamisée peu à peu tout en continuant de battre à l’aide d’un fouet. Faites fondre le chocolat noir coupé en morceaux et le beurre au bain-marie ou 1 minute au micro-ondes dans un bol (tout en surveillant la cuisson précautionneusement). Incorporez le chocolat noir et le beurre fondus au mélange oeufs-sucre-farine, jusqu’à obtenir une pâte bien lisse.

3. Beurrez et farinez les moules individuels ou un moule à empreintes, et versez-y la pâte. Disposez 2 cœurs carambar glacés au centre de chaque moule, en appuyant légèrement (1 seul cœur carambar peut suffire, à doser selon vos goûts personnels). Enfournez le tout pendant 10 à 12 minutes. A la sortie du four, laissez tiédir 5 minutes les fondants, démoulez-les et dégustez-les aussitôt !

Conseil : Afin d’obtenir THE effet coulant désiré, je vous conseille d’introduire dans vos moules 2 coeurs glaçés au carambar au minimum !

Read More

Pastéis de nata

Premier essai adopté ! Je me suis attaquée au symbole de la pâtisserie portugaise, et mes papilles en demandent encore. Le croustillant de la pâte feuilletée mêlé à un flan léger et vanillé vient parfaire le tout. Sortant du four, il se suffit à lui même, à température ambiante, n’hésitez pas à le saupoudrer de sucre glace ou de cannelle en poudre. Moi qui ne suis pas gourmande de flans en général, celui-ci est différent (oui!). En été comme en hiver, ces pastéis se mangent à toutes saisons… Plus besoin de se déplacer à Lisbonne pour les déguster, ou presque ? Très heureuse d’ajouter ces petits flans portugais à mon éventail de douceurs. Et bonne nouvelle, la recette est très facile de réalisation !

POUR 6 à 8 PERSONNES (20 PIECES)

2 pâtes feuilletées (2 x 230 g)
– 1/2 L de lait demi-écrémé
– 20 g de farine T55
– 250 g de sucre en poudre
– 4 jaunes d’œufs
– 2 œufs entiers
– 1 citron jaune
– 1 gousse de vanille
– Sucre glace ou cannelle en poudre en accompagnement

1. Préchauffez le four à 250-300° C. Déroulez les pâtes feuilletées, puis roulez-les chacune en boudin, découpez sur chaque boudin des portions de 3,5 cm de longueur environ, selon la taille souhaitée de la pastéis. Prendre des moules individuels ou un moule à empreintes, l’un ou l’autre mais sans collerettes. Pour vous faire une idée, une pastéis mesure environ 6,5 cm de diamètre. Après avoir étalé chaque portion de pâte feuilletée dans son moule individuel, en partant du centre, puis en étalant jusqu’aux extrémités à l’aide du bout des doigts, jusqu’à recouvrir la totalité du creux de vos moules individuels (vous pouvez également vous munir d’un rouleau à pâtisserie pour étaler vos portions individuelles de pâte et ainsi recouvrir vos moules plus facilement). Piquez 2 coups de fourchette dans chaque moule recouvert de pâte, pour éviter que le fond des pastéis ne gonfle de trop.

2. Diluez la farine avec le lait dans une casserole. Ajoutez ensuite 4 zestes de citron de 2 cm de largeur environ pour pouvoir les récupérer plus facilement par la suite, ainsi qu’une gousse de vanille fendue en 2 : récupérez les graines de vanille en raclant avec le dos d’un couteau, puis laissez infuser également la gousse vide dans le lait. Portez à ébullition le mélange de lait à feu moyen, tout en prenant soin de le fouetter régulièrement pour éviter qu’il ne brûle. Après un léger épaississement du lait, réservez.

3. Séparez 4 jaunes d’œufs, et cassez 2 œufs entiers dans un même bol, fouettez. Faites ensuite un sirop de sucre, en ajoutant le sucre en poudre dans une casserole et en le recouvrant d’eau (environ 2,5 dl) pour qu’il soit suffisamment humide. Mélangez avec une spatule type maryse, laissez dissoudre le sucre et l’eau jusqu’au frémissement à feu moyen. Incorporez progressivement le sirop dans le lait réservé pour éviter de faire des grumeaux.

4. Retirez les zestes de citron et la gousse, puis ajoutez le mélange des œufs au lait. Disposez les moules individuels sur une plaque ou un moule à empreintes sur une grille, remplissez les moules de pâte feuilletée du mélange, en laissant 1/2 cm de pâte dépasser (ne pas remplir de mélange jusqu’aux bords) et enfournez le tout à 250-300° C pendant 7 à 10 minutes (La cuisson se fait surtout à l’œil, ce ne sont que des temps de référence). Sortez les pastéis du four, mangez-les nature, ou saupoudrez-les de sucre glace ou de poudre de cannelle selon vos goûts !

Conseil : Ces petites douceurs sont à surveiller lors de la cuisson, une « peau » sur le dessus se forme en effet assez vite, et elle ne tarde pas à dorer !

Read More

Mug cake au chocolat et caramel salé


Fatal error: Allowed memory size of 62914560 bytes exhausted (tried to allocate 1200128 bytes) in /homepages/10/d607332788/htdocs/clickandbuilds/MyLiciousSecrets/wp-content/plugins/js_composer/include/classes/shortcodes/shortcodes.php on line 452